Il y a un vieil adage qui dit que l’on récolte ce que l’on sème… En réalité, ce proverbe illustre parfaitement la 3e loi des 7 lois spirituelles du succès : la loi du Karma.

C’est quoi le karma ?

C’est la cause et l’effet

Karma signifie « acte » ou encore « action » en sanskrit : c’est l’action sous toutes ses formes. C’est aussi une notion désignant communément le cycle des causes et des conséquences liées à l’existence des individus. En réalité, le karma représente à la fois l’action et la conséquence de l’action. Il est simultanément la cause et l’effet, car chaque action posée génère une force qui revient vers nous telle qu’elle a été mise en oeuvre… Nous récolterons ce que nous avons semé.

Qu’il s’agisse d’événements positifs ou négatifs,  tout ce qui nous arrive en ce moment est la conséquence des choix faits dans le passé. En effet, nous sommes tous sujets à une infinité de choix à chaque seconde de notre vie. Car nous sommes plongés dans le champ de l’infinie potentialité à chaque instant. La seconde d’après est déterminée par le choix fait au moment de la seconde précédente. A une échelle temporelle plus large, notre vie aujourd’hui est déterminée par les choix que nous avons fait et les actions que nous avons posées l’année dernière.

Comme on a pu le voir dans la 2e loi (la loi du don) tout est énergie, et toute énergie donnée à l’univers nous revient décuplé. Ce transfert et cette démultiplication d’énergie est en relation directe avec la loi du karma. Si tu sèmes aujourd’hui une action positive, tu récolteras un événement positif de façon décuplée dans quelques jours, mois ou années. Il en est de même pour les actions négatives.

Au final, la loi du karma pourrait aussi être appelée « loi de cause à effet ».

C’est la somme de nos actions, conscientes ou inconscientes

  • Nous sommes responsable de notre karma

Le karma est la somme de ce qu’un individu a fait, est en train de faire ou fera. Or, beaucoup d’entre nous prennent des décisions inconscientes dans la majorité des cas. Ainsi, ils ne pensent pas « mériter » ni être responsables de ce qui leur arrive aujourd’hui. Et pourtant…

Prenons l’exemple d’un événement qui m’est arrivé personnellement. Nous étions avec mon compagnon en voyage pour des vacances. Nous avions emprunté l’autoroute comme la majorité des voyageurs qui partent en vacances avec leur voiture. Au moment de passer le péage, nous avons rencontré un problème avec la borne, qui ne semblait pas fonctionner. Nous avons donc appelé l’agent à proximité pour qu’il nous permette de payer et passer la barrière. Il n’a pas pu régler le problème : la borne était réellement en panne et il ne pouvait pas la réparer sur l’instant. Il nous a donc « gracieusement offert » le passage en nous disant que nous devrions recevoir une facture par la poste dans les semaines qui suivent.

Les semaines passèrent, les mois également, et nous n’avons jamais reçu cette facture. A vrai dire, nous n’avons pas vraiment fait cas de cet événement. Nous avions « oublié » cet incident… Et cela d’autant plus qu’il s’agissait d’un montant dérisoire à nos yeux, de moins de 3€ il me semble à l’époque… En réalité, nous n’étions pas conscient de l’acte que nous avons posé au moment de franchir « gratuitement » la barrière.

Un an et 3 mois après, nous recevons une lettre de relance (malgré notre déménagement entre temps) nous disant que nous ne nous sommes pas acquitté du paiement d’un péage autoroutier. La facture s’élevait à plus de 100€… Je crois 120€ quelque chose comme ça… En lisant cette facture, j’ai eu l’impression de recevoir un boomerang dans la figure !  Et l’expression illustre PARFAITEMENT le principe de la loi du karma. Chaque choix effectué s’accompagne d’une action nous revient décuplé en force tel un boomerang…

  • La maîtrise de notre karma implique des choix conscients

Après analyse, je me suis rendue compte que nous avions « volé » environ 3€ il y a un an et l’univers, notre karma, exigeai que l’on rembourse notre dette karmique…Le fait d’avoir « ignoré » cet événement était en fait un CHOIX de notre part. Pas un « oubli »… Mais bel et bien un choix, malheureusement effectué inconsciemment…

Nous devons donc augmenter notre conscience dans les choix que nous faisons et les actions que nous posons. En réalité, nous sommes maîtres de notre destinée, à condition de réaliser chaque action en conscience. La meilleure manière d’utiliser la puissance de la loi du karma est de devenir conscient de nos choix.

Comment agir sur son karma ?

Améliorer un karma négatif

Vous disposez de trois manières d’agir :

1. Payer ses dettes karmiques

La loi du karma explique qu’aucune dette dans cet univers ne reste impayée. Tout événement qui se produit dans l’univers est régit par un système d’échange d’énergie de type » débit/crédit » parfaitement orchestré. C’est exactement ce qui s’est passé dans mon cas avec l’épisode « péage » décrit plus haut. J’ai payé ma dette un an après. En général, le paiement d’une dette karmique s’accompagne souvent d’un souffrance ou douleur. C’est l’option que choisissent beaucoup d’entre nous, souvent de manière inconsciente. L’idéal est en réalité de transformer cette expérience douloureuse au premier abord en expérience positive.

2. Transformer son karma en une expérience meilleure

Ce processus est très intéressant, dans le sens ou il vient s’ajouter au précédent. Lorsque vous êtes en train de payer une dette karmique, posez-vous les bonnes questions. Pourquoi cela m’arrive-t-il ? Quelle leçon tirer de cet épisode ? Quel message l’univers m’envoie ? Cette réflexion vous permet de transmuter votre karma, c’est-à-dire de le transformer en une expérience agréable et non douloureuse comme elle pourrait paraître au début.

Si en plus de vous posez les trois précédentes questions, vous cherchez également la réponse à « comment puis-je rendre cette expérience utile à mes semblables », alors vous aurez complété totalement la transformation de votre karma. En répondant à cette dernière question, vous trouvez un but derrière cette expérience vécue. Ainsi, tout en payant votre dette karmique, vous aurez également converti l’adversité en un bénéfice vous apportant abondance à vous et votre entourage. Vous aurez créé un karma nouveau et positif.

3. Transcender son karma

Transcender son karma signifie devenir indépendant de celui-ici. Pour cela, il faut laver son karma de façon répétitive et continue jusqu’à le purifier. Cela s’obtient à travers la pratique de la méditation. Par la méditation vous ouvrirez des brèches, celles du Soi et de l’âme. Notre âme est un paquet de conscience possédant les graines du karma, de la mémoire et du désir suite à l’action. En prenant conscience de cela, vous devenez un décideur conscient. En devenant décideur, vous mettre en oeuvre des actions qui seront source d’évolution pur vous et votre entourage.

Aussi longtemps que le karma sera source d’évolution, alors les fruits du karma sont le bonheur et le succès.

Provoquer un karma positif

Lorsque vous devez prendre une décision, vous devez vous poser deux questions :  « Quelles sont les conséquences de ce choix ? » et  « Ce choix sera-t-il source de bonheur, pour moi et pour mon entourage ? »  Si la réponse à la deuxième question est oui, alors continuez. Sinon, renoncez. C’est aussi simple que ça.

En réalité, il existe un mécanismes très intéressant mettant en relation nos choix avec nos sensations physiques. Le corps connait deux sensations : le confort et l’inconfort. Si l’une des possibilités qui s’offre à nous nous procure de l’inconfort, alors ce choix n’est pas le bon.

Alors écoutez votre coeur et demandez lui ce que vous devez faire. Puis attendez la réponse physique à cette question, aussi faible soit-elle.

En conclusion, les 3 actions quotidiennes pour appliquer la loi du karma sont :

1. Etre conscient de l’action entreprise

2. Examiner les conséquences du choix

3. Sonder son cœur au moment d’un choix à faire

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :