Si l’argent n’avait pas d’importance, ou si vous aviez autant d’argent et de temps qu’il vous est possible d’imaginer : que feriez-vous ? Si vous choisissez de continuer votre action actuelle alors vous êtes dans le dharma. Sinon, il est grand temps de partir à la recherche de votre dharma…

*

Nous y voilà ! La 7e et dernière loi spirituelle du succès selon le Dr Deepak Chopra. Dharma est un mot sanskrit qui signifie « le but de la vie ».

Vous connaissez sûrement mon cheminement personnel et ma rencontre avec l’ikigai et son utilisation pour redonner un sens à ma vie. Eh bien ici le dharma va bien au-delà delà de la notion d’ikigai. Il se détache complètement des codes que notre société a construit autour de l’argent. Je dirai que l’ikigai est la version « terre à terre » du dharma. Et inversement le dharma est la version spirituelle de l’ikigai.

Selon cette loi, nous possédons tous un talent particulier, ainsi qu’une manière unique de l’exprimer. Chaque humain est une âme dans une enveloppe corporelle venue accomplir son dharma. Autrement dit, il existe quelque chose que nous pouvons accomplir mieux que qui que ce soit sur la terre entière. Et nous sommes venus sur terre pour accomplir quelque chose de précis à travers ce talent particulier. Notre âme s’est incarnée pour accomplir un but qui lui serve à son évolution mais aussi à l’évolution de l’humanité.

La réussite se manifeste par la réalisation de notre dharma…

Les trois composantes de la loi du Dharma

1. La découverte du vrai Soi

Nous sommes venus sur terre pour apporter quelque chose à l’humanité et améliorer le monde. Mais comment améliorer le monde si nous ne nous connaissons même pas nous-mêmes ?

La réalisation du Dharma passe d’abord par la connaissance de soi. Chacun est sur Terre pour trouver son vrai Soi. Notre cheminement sur terre nous amène à réaliser que nous sommes des êtes spirituels venus vivre une expérience humaine (et non l’inverse…).

C’est à nous de faire ce chemin vers notre moi intérieur pour découvrir le dieu ou la déesse qui sommeille (trop souvent et depuis trop longtemps) en nous. C’est en apprenant à se connaître que l’on découvre notre plein potentiel.

Il est du devoir de chacun de chercher à se connaître et à élever son niveau de conscience sûr lui-même pour le bien de l’humanité.

2. L’expression de notre talent particulier

Chaque être possède un talent particulier et une manière unique de l’exprimer. Et chaque talent particulier, comme chaque expression unique de ce talent, répond à des besoins précis. Exprimer son talent pour répondre au besoin de l’humanité crée une abondance illimitée dans notre vie.

Pour découvrir son talent particulier il faut dans un premier temps être convaincu que nous en possédons tous un. Quelque soit les épreuves de la vie que nous ayons vécues. Si vous êtes convaincu que vous avez un talent unique, vous finirez par le découvrir.

Depuis petite j’ai toujours été animée par cette pensée que nous sommes tous sur Terre pour une raison et qu’il n’y pas de hasard à la venue d’un être vivant sur Terre. Et je me suis toujours posée la question de la raison de ma venue sur Terre. Et je suis convaincue que c’est de notre devoir de la chercher et de la trouver.

3. Le service de l’humanité

La troisième composante de la loi du dharma réside en l’expression de votre talent particulier au service de l’humanité. Servir c’est apporter une aide. C’est être utile à l’autre.

La question à se poser est la suivante : « comment puis-je aider ? ». Autrement dit : Comment puis-je être utile à mon entourage et à tous ceux que je rencontre ? ou voire à ceux que je connais pas mais dont je soupçonne un besoin ? Que puis-je apporter à l’humanité ?

Mais il ne suffit pas de répondre à cette question en se la posant une seule fois dans sa vie. C’est un travail de tous les jours, à accomplir au quotidien… Et cela nécessite de passer d’un dialogue intérieur tourné vers l’ego du type « que peut me rapporter ceci? » à un dialogue tourné vers le soi « Que puis-je apporter ? Comment puis-je aider ? « .

Accomplir son dharma est une quête de tous les jours qui exige une prise de conscience continue sur la connaissance de soi et ses talents uniques mais surtout une ouverture du cœur tournée vers l’amélioration de l’humanité.

Il ne tient plus qu’à vous de découvrir vos talents particuliers et trouver comment les mettre au service de l’humanité.

Comment appliquer la loi du Dharma ?

1. Partir à la recherche de son moi à travers la mise en place d’une routine de développement personnel et spirituel. Des choses simples comme la lecture ou encore la méditation sont des bons outils pour apprendre sur soi.

2. Découvrir son talent particulier. Pour cela il vous suffit de lister toutes les choses que vous aimez faire et pour lesquelles vous estimez être doué. Et même si vous avez l’impression de ne trouver aucun talent, sachez que vous avez forcément un événement de votre vie ou vous avez dû vous surpasser ou sortir de votre zone de confort. Remémorez-vous cet événement et notez quelles aptitudes vous avez développé et mis en pratique ce jour-là. Ça c’est une talent. Appuyez-vous dessus pour en trouver d’autres. A la croisière de toutes ces aptitudes vous trouverez LE talent particulier qui fait sens à vos yeux et qui anime votre vie.

3. Trouver comment servir l’humanité. Passez d’un regard « egocentré » à un regard « allocentré ». Soyez à l’écoute des autres et sachez être attentif aux besoins de votre entourage et environnement. Vous y trouverez là la réponse aux besoins de l’humanité. Il vous suffira ensuite de vous demander « que puis-je apporter pour améliorer telle ou telle situation? « . Ou encore « quel(s) talent(s) puis-je mettre en pratique pour rendre ce monde meilleur? ».

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :